Boeing: 20 Millions pour la formation

La National Science Foundation et Boeing affirment avoir formé un partenariat de 21 millions de dollars pour accélérer le développement des compétences et accroître la diversité dans les domaines de la science, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques, connus collectivement sous le nom de STEM. Soutenue par un financement de 10 millions de dollars de Boeing, NSF s’associera à des établissements d’enseignement pour développer une formation en ligne dans les domaines de compétences critiques des étudiants et des employés de Boeing. Les domaines de compétences ciblés comprennent l’ingénierie basée sur des modèles et l’ingénierie des systèmes, la mécatronique, la robotique, la science des données et l’analyse de capteurs, la gestion de programmes et l’intelligence artificielle. Boeing et NSF s’attendent à ce que le premier projet soit lancé en 2019. En complément de ce volet du programme, la Direction de l’éducation et des ressources humaines de la NSF investira 10 millions de dollars sous forme de bourses axées sur le développement des compétences et la formation des personnels américains en STEM. Boeing apportera également un million de dollars à l’initiative NSF INCLUDES, qui vise à stimuler l’innovation aux États-Unis en élargissant la participation dans les domaines des STEM. INCLUDES signifie « Inclusion à travers le pays des communautés d’apprenants de découvreurs sous-représentés en génie et en sciences ». Le don servira à augmenter le nombre de femmes dans les STEM et à répondre aux besoins des femmes et des anciens combattants qui retournent sur le marché du travail des STEM. Cela fait de Boeing la première entreprise à contribuer à NSF INCLUDES au niveau national. «Cet investissement témoigne de l’engagement de Boeing dans le développement de la main-d’œuvre future et des compétences de nos employés actuels», a déclaré aujourd’hui Heidi Capozzi, vice-président directeur des ressources humaines chez Boeing, dans un communiqué de presse. «Les initiatives aideront à former davantage de personnel technique et à offrir des possibilités de recherche aux femmes et aux anciens combattants qui souhaitent rejoindre ou revenir sur le marché du travail des STEM.» La directrice de la NSF, France Cordova, a exprimé sa reconnaissance pour l’aide de Boeing. «Ce type de partenariat public-privé peut conduire à une main-d’œuvre plus compétente sur le plan technique et dotée des compétences nécessaires pour élargir notre base de recherche et développement nationale», a déclaré Cordova. Source : ULM.

Be Sociable, Share!