Vol en apesanteur sur Boeing

Certains avions sont tout simplement extraordinaires, comme l’atteste le Boeing P-8 qui permet notamment aux armées américaines d’abord de surveiller les espaces maritimes, mais aussi de découvrir l’apesanteur. Le P-8 Poseidon est conçu pour remplacer le P-3 Orion, un avion de surveillance maritime vieillissant. Il se base sur la cellule de l’avion commercial Boeing 737 mais, contrairement aux conversions précédentes, les modifications militaires sont incorporées pendant la construction de l’avion et non ajoutées après assemblage.

vol-apesanteurLe P-8 est une plateforme polyvalente, capable d’attaquer diverses cibles terrestres ou sous-marines et de récolter des informations électroniques en plus de son rôle de reconnaissance. Conçu pour opérer avec des avions sans pilote, il permet une couverture plus large. L’accent est mis sur l’interopérabilité et le partage des données pour maximiser l’efficacité de toutes les plates-formes participant à la mission. Le Poseidon peut porter une attaque avec des missiles ou des armes anti-sous-marins, mais aussi transmettre les informations sur la cible vers une autre plate-forme proche (navire, avion ou sous-marin). L’avion est également utilisé pour effectuer des vols paraboliques qui permettent aux participants de découvrir les sensations de l’apesanteur. Dans notre langage courant, le vol en apesanteur est le vol qui permet de recréer des conditions dans lesquelles l’on va avoir une absence de gravité, et donc permettre à tout corps ou objet de flotter dans les airs. On parle de manière précise d’impesanteur qui est donc cette absence de pesanteur, de gravité ou encore de gravité zéro. Le principe du vol parabolique est de reproduire une trajectoire la plus proche possible de la parabole décrite par un objet lancé à la vitesse de l’avion, afin que les expériences situées à l’intérieur de l’avion soient en état de micropesanteur. Il faut un pilotage fin qui nécessite deux pilotes, l’un agissant sur le tangage (pilotage de l’assiette) tandis que le second maintient l’inclinaison nulle (axe de roulis). Pour en savoir plus, allez sur Vol en Apesanteur.

Be Sociable, Share!