Découvrir le Kennedy Space Center

Passez la journée à explorer le fascinant Kennedy Space Center à Cap Canaveral, à seulement 45 minutes d’Orlando. Découvrez l’histoire du programme spatial américain et regardez les superbes films IMAX. Ne manquez pas la chance de marcher sous une fusée Saturn V, obtenez une vue rapprochée de la navette de lancement de la navette spatiale, essayez vos compétences dans un simulateur de navette et faites l’expérience d’un moonwalk virtuel! Le voyage commence dans le théâtre Atlantis avec une vue rapprochée de la navette spatiale Atlantis et plus de 60 expositions interactives. C’est une célébration émouvante des plus grandes réalisations de l’humanité. Ensuite, dans l’Expérience de lancement de la navette, découvrez les sites, les sons et les sentiments d’un véritable lancement de la navette spatiale. Bouclez-vous et préparez-vous pour le lancer dans une cabine d’équipage personnalisée et personnalisée. Dans le centre Apollo / Saturn V, revivez la merveille et l’excitation de l’ère Apollo dans cette exposition unique qui célèbre la réalisation sans précédent de mettre un homme sur la lune et la joie qui a été réalisée en ce moment autour de la monde. De plus, passez en bus après quelques-uns des sites les plus emblématiques de la NASA. Rencontrez un vétéran de l’astronaute de la NASA au Astronaut Encounter Show. Visitez l’impressionnant Rocket Garden, mettant en vedette la première fusée à se libérer de la gravité, et un Mémorial d’Astronautes réfléchissant, honorant les héros déchus de la NASA. Ensuite, en apprendre davantage sur ce qu’il faut pour explorer Mars à Journey to Mars: Explorers Wanted. Enfin, consultez les théâtres IMAX de 5 étages pour des images à couper le souffle capturées par le télescope spatial Hubble, ainsi que la vue d’un astronaute sur l’espace dans Science sur une sphère. Pour les enfants, assurez-vous de vous arrêter dans le Children’s Play Dome, un terrain de jeu à thème unique où les jeunes peuvent décoller dans un vaisseau spatial, grimper sur un mur de roche de la lune, ramper à travers les tunnels de fusée et glisser vers la surface de la lune.

Easyjet deviendra pour partie Autrichienne

Le Britannique easyJet va devenir partiellement autrichienne. C’est la solution de la compagnie pour voler dans l’Union européenne après le brexit. Aujourd’hui easyJet fait encore partie du ciel unique européen. À ce titre elle opère sans restriction dans l’Union européenne. Une liberté de circuler qui pourrait disparaitre quand la Grande-Bretagne aura quitté l’union en mars 2019. La compagnie a alors décidé de s’implanter dans un pays de l’Union européenne, l’Autriche, pour garder son Certificat de transport européen. Il permet de circuler librement. « À cause du Brexit, easyJet c’était réagir ou mourir donc il fallait absolument prendre les devants d’un Brexit ‘dur' » explique Gérard Feldzer, consultant en aéronautique et en transports. Voler librement est indispensable puisque 40 % des vols de la compagnie sont intraeuropéen. La fiscalité réduite, le sérieux des mesures de sécurité et l’aéroport pas saturé justifient le choix de l’Autriche. Le pays deviendra une filiale. Le siège d’easyJet ainsi que les salariés resteront en Grande-Bretagne

Ultraperformance du Rafale

Dans son duel à distance avec le tout nouveau F-35 américain de Lockheed Martin lors du programme de démonstration du Bourget, le Rafale n’avait pas à rougir de ses performances. L’avion tricolore, qui a effectué son premier vol en 1986, s’impose toujours comme l’un des avions de combat au meilleur niveau mondial. Comment expliquer ce paradoxe ? « L’architecture du système d’arme du Rafale est par nature évolutive. Régulièrement, nous apportons des évolutions sur de nombreux systèmes et fonctionnalités de l’avion au premier rang desquels les capteurs comme le radar à antenne active ou les armements », explique l’adjoint au programme Rafale de la Direction générale de l’armement, présent au salon du Bourget. Depuis ses débuts, l’avion de Dassault Aviation a été modernisé par étapes, suivant différents standards selon le jargon aéronautique militaire. Il se prépare ainsi à bénéficier d’une nouvelle modernisation qui répond au standard F3R, en développement depuis 2014. Cette mise à jour repose principalement sur l’intégration de deux nouveaux équipements. D’une part, le nouveau missile air-air de longue portée de MBDA, le Meteor. Ce missile est capable d’atteindre une cible à plus de 200 kilomètres de distance. D’autres appareils de combat en sont déjà équipés comme le Grippen suédois ou le Typhoon du consortium Eurofighter. Toutefois, selon la DGA, le Rafale sera le seul à en tirer la pleine capacité. Pourquoi ? Car il est le seul avion de combat européen à disposer d’un radar de dernière génération, dit à antennes actives, 30% plus performant que les radars classiques. Il est ainsi capable de détecter au plus loin les cibles, jusqu’à plus de 100 Km. La combinaison du missile longue distance et du radar permet au Rafale de bénéficier d’une capacité d’interception sans équivalent selon la DGA. D’autre part, le Rafale sera équipé d’une nacelle de désignation laser d’objectifs au sol, le pod Talios qui va renforcer ses capacités d’attaque au sol. L’équipement fonctionne comme une caméra capable de prendre et de transmettre des photos et des vidéos à longue distance avec une grande résolution. Ces images sont directement visualisables par le pilote depuis le cockpit. La qualité est telle qu’on sait distinguer sur les images si un homme est armé ou non. « Cela va permettre au pilote de gagner en distance d’engagement, d’identification des cibles et de prise de décision en temps réel. Cela réduira également les risques de dommages collatéraux », explique l’expert de la DGA. Son imagerie, opérant à la fois dans les modes infra-rouge et visible, a été testée sur différents type d’environnement (urbain, rural, maritime, montagnard) et permet également de suivre des cibles mobiles. Ce pod a été conçu pour avoir un encombrement similaire à l’équipement de la génération précédente afin de faciliter son intégration sous l’aile de l’avion.

Aigle Azur ouvre Bordeaux et Alger

Aigle Azur va renforcer sa présence commerciale dans la région du sud-ouest avec l’ouverture de la ligne Bordeaux-Alger durant la période estivale. Le nouveau vol sera effectué chaque vendredi du 16 juin au 8 septembre inclus, aux horaires suivants :
ZI737 Bordeaux – Alger 14h00 14h40 Vendredi
ZI738 Alger – Bordeaux 10h20 13h00 Vendredi
Avec le lancement de la liaison Bordeaux-Alger, Aigle Azur étend son réseau régulier dans la région sud-ouest et permettra aussi de combiner ces vols saisonniers à ses routes déjà existantes à l’année entre Toulouse et l’Algérie. Aigle Azur proposera donc des vols vers l’Algérie depuis 7 villes en France pendant la haute saison estivale. Cette nouvelle ligne sera effectué en Airbus A320 mono-classe.

Survol de Miami en hélicoptère

vol hélicoptère Miami

Embarquez pour un vol de 15mn au départ de l’héliport de Miami pour découvrir la ville depuis les airs. Vous découvrirez ainsi certaines des plus belles plages de la Côte Est Américaine, ainsi que de nombreux points d’intérêts. Ce tour dure 15mn mais vous pouvez choisir également sur place de rallonger le vol en hélicoptère pour vous permettre d’aller plus loin.

Lors de votre vol en hélicoptère à Miami, vous survolerez notamment les plages de Miami Beach, et du quartier de South Beach, reconnu pour son décor Art Déco, mais aussi le Stadium de l’équipe de football des Miami Dolphins, puis Downtown Miami, et Key Biscayne.

Ce survol de Miami en hélicoptère vous donnera l’envie d’approfondir votre visite sur place et vous offrira un point de vue inégalé pour admirer la ville depuis les airs.

Le tarif est environ de 85 euros pour un vol de 15mn et de 150 euros pour un plus grand tour.

Plus d’infos sur : http://www.miamihelicopter.com

Simulateur d’avion de chasse à Lyon

Devenez pilote de chasse pour une heure, à bord d’un simulateur de vol unique en Europe. Après avoir enfilé votre combinaison et votre casque de vol, hissez-vous à bord de la réplique exacte d’un cockpit de F-16 Lockheed-Martin et découvrez les joies d’un vol en avion de chasse. Le cockpit n’est pas sur vérins à gaz, mais face à un écran convexe qui offre une vue à 180 degrés. Et dès que la simulation commence, vous êtes bluffé par la qualité de la simulation. De tels simulateurs existent aux Etats-Unis, mais emploient un seul projecteur pour créer l’illusion. Ici, ce ne sont pas moins de 5 projecteurs qui contribuent à rendre le paysage au plus proche de la réalité. Où que votre regard se pose, il n’y a pas de rupture dans la simulation. L’immersion est totale. Dès que vous changez de trajectoire, tentez un break ou un tonneau, le paysage tout entier se meut autour de vous. Lorsque vous effectuez un vol dos, vous voyez la terre défiler au-dessus du cockpit, comme si la terre était devenue un plafond ! Cette immersion visuelle totale est assez incroyable, et votre cerveau est parfois convaincu d’avoir la tête en bas ! Il vaut mieux d’ailleurs éviter d’enchaîner les figures trop vite : on peut rapidement avoir le tournis, voire la nausée en voyant le décor tourner en tous sens.

simulateur avion de chasse
Ce qui serait dommage, le meilleur restant encore à venir. Car qui dit avion de chasse dit évidemment combat aérien. Et c’est dans l’engagement aérien que l’expérience devient vraiment extraordinaire. Lorsque des appareils ennemis apparaissent sur votre radar, lorsque l’un avion vous prend en chasse ou qu’un missile vous colle au train… cela a beau n’être qu’une simulation : l’adrénaline qui coule dans vos veines est, elle, bien réelle !
Mais le plus de cette expérience reste encore à venir : les simulateurs de vol sont connectés. Et l’expérience trouve son véritable potentiel lorsque vous vous affrontez entre amis dans le ciel virtuel. Pour l’expérience, le pilote instructeur vous a donné à chacun un surnom tiré de Top Gun. Vous êtes désormais Maverick, Iceman, Goose ou Viper. Et tout le temps que dure le vol, vous vous prenez tellement au jeu que vous en ressortez épuisé. Une expérience de vol à tester absolument ! Suivez le lien pour en savoir plus sur ce simulateur d’avion de chasse.

Baptême en avion de chasse Sud de la France

Envie de faire le plein de sensations cet automne, alors faites un vol en avion de chasse en Fouga Magister dans le Sud de la France à Aix en Provence. Cette opportunité ne sera disponible que pendant le mois d’Octobre. Alors inscrivez-vous vite avant qu’il n’y ai plus de place. Cet avion unique et instantanément reconnaissable grâce à sa queue en V, est l’ancien avion de la Patrouille de France. Un avion très agile pour un maximum de frissons, sécurisant avec ses deux moteurs, et avec une large verrière offrant une vue imprenable. Les pilotes sont des pilotes d’exception, dotés d’une très grande expérience.. Avion de légende de la patrouille de France, le Fouga Magister est un avion de chasse d’entraînement, ultra agile, qui demeure l’un des préférés des pilotes de l’armée française. Avez-vous l’étoffe des héros ?

vol-avion-chasse

Montez à bord du Fouga Magister et expérimentez jusqu’à 6G. Vol à basse altitude, voltige, manœuvres tactiques… cette expérience est tout simplement extraordinaire. Le Fouga Magister a été conçu au tout début des années 1950, pour répondre à une demande de l’Armée de l’air française. Deux prototypes furent réalisés : le premier avec l’empennage en « V » et le second avec un empennage classique. Malgré le crash du prototype en « V », cette formule aérodynamique fut retenue pour les exemplaires de série. La production démarra en 1953, l’Armée de l’air ayant commandé 5 avions de pré-série et 95 de série. En 1954, le Fouga Magister est retenu par l’OTAN comme avion à réaction d’entraînement de base. Les commandes affluent alors de plusieurs pays, et une production sous licence est lancée en Allemagne, Israël et Finlande. Au total, 929 exemplaires seront construits, dont certains sont toujours en service cinquante ans plus tard.
Une version modifiée pour l’Aéronavale française a été développée à partir de 1954 : le CM175 Zéphyr, qui fit son premier vol le 31 juillet 1956. Elle est équipée d’une crosse d’appontage, d’une verrière coulissante et d’un train d’atterrissage renforcé, afin d’entraîner les pilotes de l’aéronavale à l’atterrissage et au décollage depuis un porte-avions.

Suivez le lien pour réserver votre baptême en avion de chasse et avoir plus d’informations sur ce vol en avion de chasse depuis Aix en Provence >> http://www.tematis.com/vol-avion-chasse-sud-france.html

Survol du Rhone en avion

Si vous êtes dans la région de Lyon, voici une idée qui pourra vous plaire. Il s’agit de remonter le Rhone en avion, une manière ludique et originale de profiter de l’un des plus beaux fleuves de France.

bapteme-airIl ne s’agit pas de remonter tout le fleuve, puisqu’il y a quand même plus de 800km, mais de choisir un tronçon en remontant vers le nord ou le sud. Au départ, le Rhône n’est qu’un petit ruisseau d”a1titude alimenté par un glacier, situé au sein des montagnes suisses de Saint-Gothard. Puis commence un voyage épique de 812 kilomètres jusqu’à la mer Méditerranée. Lorsqu’il se déverse dans le lac Léman, c’est déjà un fleuve à part entière. Il poursuit sa route en France et rejoint la Saône à hauteur de Lyon, devenant une importante voie navigable. Entre l’établissement de la colonie grecque de Massalia (aujourd’hui Marseille), en 600 avant I.-C., et l’avènement du chemin de fer, au XIXe siècle, le cours inférieur du Rhône faisait partie de l’importante route commerciale qui reliait le Nord au Sud. Le transport fluvial a été ressuscité depuis et Fon peut apercevoir de grandes barges qui transportent des hydrocarbures navigant sur ses eaux. Le fleuve se divise en deux en dessous d’Arles, donnant naissance à la Camargue dans son delta, avant de se jeter dans la Méditerranée. En été, le Rhône semble totalement maîtrisé, ses rives bordées de routes, usines et centrales nucléaires et hydroélectriques. La séance de vol touristique vous emmène de Lyon vers le Nord ou le Sud, en fonction de vos aspirations. Il s’agit avant tout d’un vol touristique, alors détendez-vous et profitez des superbes paysages. Pour en savoir plus : http://www.pilotageavion.com

Survol du Mont St Helen en hélicoptère

A découvrir aux Etats-Unis, en hélicoptère, mais également en voiture, le Mont St Helen, dans l’Etat du Washington. Le mont Saint Helens est le plus récent et le plus actif des volcans coiffés de neige qui dominent le nord-ouest du Pacifique. Le 18 mai 1980, il entra subitement en éruption causant la plus grande catastrophe volcanique de toute l’histoire des États-Unis. Son sommet fut abaissé de 400 mètres ; le plus grand glissement de terrain au monde combla des vallées et des lits de cours d’eau, quant au flux pyroclastique, il carbonisa plus de 596Km2 de forêt. Cependant l’histoire du mont Saint Helens est, littéralement, celle de la vie se relevant des cendres. Il est possible de visiter le volcan et de voir les marques de destruction, mais aussi le pouvoir de récupération de la terre. Le volcan et ses alentours ont été classés monument national. En roulant jusqu’à Windy Ridge, à l’observatoire de Johnston Ridge, on pourra admirer l’intérieur du cratère. À condition d’en avoir demandé l’autorisation, il est possible d’escalader le sommet du volcan et d’en explorer le cratère. La plus importante éruption depuis 1980 s’est produite le 1er octobre 2004 – elle vomit dans le ciel une colonne gris pâle de vapeur et de cendre pendant 24 minutes. Ce qui est très impressionnant à faire est de partir du pied du volcan en hélicoptère, et de remonter la pente jusqu’au sommet pour enfin apercevoir le cratère. C’est une expérience unique.

st-helen