Baptême en Pitts Special

Si vous aimez la voltige et les sensations fortes, vous connaissez déjà la Pitts Special. Pour tous les autres, voici un petit rappel de cet avion super agile. Instructeur dans une école de pilotage, Curtis Pitts est passionné de voltige, mais ne trouve pas l’appareil de ses rêves. Il conçoit et construit donc en 1944 un petit monoplace, qu’il baptise Pitts Special. Les performances, malgré un moteur de moins de 100 ch, et l’agilité de l’appareil le poussent à diffuser des plans puis des machines assemblées.

bapteme-airLa gamme s’étoffe au fil du temps, avec plusieurs appareils dont la puissance va progressivement augmenter; jusqu’à être multipliée par quatre. Côté monoplaces, le plus renommé est sans doute le S-15, avec ses quatre ailerons augmentant le taux de roulis, qui remporte les premières places aux Championnats du monde de 1972. D’autres modèles, dont le S-1T avec un Lycoming de 200 ch à pas variable, suivent. Une série de biplaces, baptisés S-2, est également produite en parallèle, partant du S-2A de 200 ch pour arriver au dernier de la gamme, le S-2C motorisé par 260 ch. Si une production certifiée a été réalisée par la société de Curtis Pitts avant que celle-ci ne soit reprise sous le nom d’Aviat, nombre de Pitts monoplaces ont été construits par des amateurs – avec une motorisation pouvant atteindre 400 ch -, tandis que le dernier biplace figure toujours au catalogue du constructeur Aviat Aircraft, produit à la demande. De nos jours, la formule biplan ne répond plus aux critères de jugement dans les compétitions internationales de voltige, mais les Pitts demeurent des appareils très prisés pour leurs aptitudes. Et, avec des fumigènes marquant leurs trajectoires dans le ciel, ce sont les rois de la voltige en meeting aérien. Retrouvez tous nos baptêmes et expériences aériennes dans notre guide baptême de l’air.

Be Sociable, Share!