Ou effectuer un bapteme de l’air en avion de chasse

où et comment prendre son envol dans un chasseur? Vous recherchez des sentiments assez forts pour être passionné d’aviation? Le combattant répondra très facilement à ces deux exigences pour vous aider à rester une minute de pure adrénaline complètement inoubliable! Voici comment vous pouvez effectuer un vol en avion de chasse en France dans l’avion le plus merveilleux dont les performances sont à couper le souffle. S’ils doivent donner ou peut-être s’amuser, le premier vol de l’avion de chasse reste gravé dans la mémoire de manière permanente. L’invention de votre voiture aérienne, du cockpit, l’audio déployé à l’allumage de vos moteurs, les toutes premières sensations procurées à l’achat-loin et bien d’autres. Ce sont tous des facteurs qui peuvent vous inciter, comme passionnés d’aéronautique, à faire voyager un avion par un chasseur. C’est à bord d’un Fouga CM-170 Magister que vous aurez à nouveau besoin d’une place assise à l’arrière, à la manière d’un co-aviateur. Développé à partir de l’Aerospatiale-Potez dans les années 1950, le Fouga Magister avait pour but de s’inscrire dans la formation des aviateurs militaires. Au total, environ 1000 copies ont été réalisées. Il est très facilement connu grâce à son empennage de papillons. Il s’agit d’un avion à réaction qui fournit la Patrouille de France depuis 24 ans de 1956 à 1980. Ses capacités sont déjà largement recommandées par les pilotes d’aérobics et de nombreuses patrouilles en ont fait leur équipement favori. Quand vous avez adoré le Fouga Magister sous tous ses aspects, vous pouvez vous attendre à vous reposer du cockpit à l’endroit réservé au copilote, c’est-à-dire celui qui vient d’être associé à l’aviateur. Vous serez déjà plongé dans cet univers, équipé d’une combinaison avant de rouler. Vous serez ligoté et le cockpit se fermera. L’aviateur démarrera les deux moteurs et fera exploser le Fouga Magister! Vous allez atteindre rapidement un taux remarquable de 300 km / adrénaline et il gérera tout votre corps de haut en bas! Si le conducteur a envie de vous mettre à la vue, il peut effectuer de belles acrobaties! Mais je me suis vu à la place de Maverick survoler le paysage pendant des centaines d’heures. En bon fan de « Top Gun », c’est un peu kitsch, je le sais. Cette énergie qui pousse quiconque au fond (raison de moi la phrase), mais c’est tellement précis! Le partage continu avec tous les pilotes, adorable en outre, entendre chaque attente et chaque sensation (ce qui s’avère être vraiment essentiel, car chaque fonction comporte ses propres restrictions, j’en suis consciente, c’est pourquoi je visite- En haut) Le document de l’Albatros vers la mer , le coeur reste serré, la passion est immense, nous voyageons au-dessus de la magnifique campagne vue de précédemment. Les randonneurs du dimanche font d’énormes symptômes juste en bas, non loin de nous … Nous les renvoyons tous avec un battement d’ailes. C’est maladroit comme souvenir, mais j’aime bien considérer les avions qui passent et j’espère aussi qu’ils pourront me voir aussi! Nous voyageons sur les calanques, le panorama change, l’eau listée ci-dessous, magnifique! Nous avons maintenant le sentiment que les gens ont généralement terminé cela, nous ne faisons qu’union avec la compagnie aérienne. L’aviateur explique ensuite comment s’occuper de la prise en charge, nous montre une manœuvre, un converti restant avec un virage approprié et que j’acquiers ainsi un temps inoubliable, intense et chargé, je voyage! Puis il clarifie à mon avis la meilleure façon de faire « un tonneau », fonctionne (non sans être inquiet), on descend tout droit, là-bas, il se force les mains et les poignets dans le flux d’air et me jette un « tu découvres que c’est toi des disques durs! Ah oui, inexplicable étant une sensation, tout simplement incroyable! La souplesse d’expression assume tout ce qui signifie! Et après cela, 8 minutes s’affichent en observant des acrobaties naturelles (et je peux donc jurer que 8 minutes, c’est long !! !!), où j’ai encaissé 6G, solide la dame! Écrasé dans mon siège éjectable, la protection de la tête bien appuyée, le bras gauche pèse plusieurs dizaines de kilos, le désir suprême est précis, je profite pleinement de chaque minute et de chaque éclosion. La perturbation dans le réacteur qui augmente chaque fois que le G se présente, la vue de l’eau que les gens ressentent pour pouvoir ressentir, la sensation est indicible, tout ce que je peux dire, c’est la pratique, c’est grand! ! Ensuite, un retour paisible pour endurer ses pensées intérieures, un atterrissage en douceur et les plus belles 30 minutes de mon bien-être qui s’arrêtent … une demi-heure de vraie adrénaline et de bonheur! Le 1er ft. sur la terre est sans aucun doute le tout premier gentleman qui est entré dans la lune … inhabituel! Plus qu’une obsession solitaire: recommencez! Pendant 7 jours, j’avais besoin de la tête des nuages ​​(et je n’exagère pas), tous mes sentiments étaient à 500 km / h et 6G! Quel a été le dernier verdict? Le verdict final est simple: dès que je peux, je recommence! Minuscule problème à intégrer, un grand merci à tout le groupe sur place qui fait une merveilleuse carrière, qui consiste à réaliser des désirs réalisables! Je vous laisse le lien vers le site spécialiste du vol en avion de chasse.

Piloter le MiG-35

En outre, il existe des réservoirs de carburant fixés dorsalement (derrière le poste de pilotage) et à l’endroit où les ailes rencontrent le fuselage. La capacité de carburant interne a été portée à 950 litres, ce qui augmente le rayon de vol normal à 2000 km. La principale source des données aériennes et au sol est le radar Zhuk-AE. Un radar AESA (active electronically scanned array) peut repérer des cibles aériennes à une distance de 160 km et à 300 km pour les navires de surface. Le radar peut suivre 30 cibles simultanément et attaquer 6 d’entre elles. Les radars du type antérieur, PESA (passive electronically scanned array), avaient une antenne en forme de cône tournant à 360 degrés pour diriger les ondes radar en un faisceau étroit. Le panneau de l’antenne du radar AESA sur le MiG-35 est composé de 1000-2000 modules TR (émetteurs-récepteurs). Les modules sont disposés dans le nez, l’aile ou le fuselage, et fonctionnent indépendamment l’un de l’autre. L’aérofrein, les volets, le radar, les systèmes électroniques et l’armement ont été supprimés pour l’alléger (gain total d’une tonne), et l’avion a été pensé pour améliorer l’aérodynamisme. Les vols s’effectuaient à partir d’une base du Dakota du Nord, en n’emportant qu’un minimum de carburant. Le Streak Eagle a battu huit records, la plupart d’entre eux ont ensuite été améliorés entre 1986 et 1988 par le Sukhoï P-42, version de record du Su-27. Montée à 30 000 m en 208 secondes. Boeing a présenté en mars 2009 un nouveau démonstrateur de son chasseur de supériorité aérienne baptisée Silent Eagle. Celui-ci est destiné à assurer la transition entre les F-15 et les F-22. L’emport d’armes en soute, des stabilisateurs verticaux inclinés à 15°vers l’extérieur et un nouveau revêtement permettent à l’avion de se doter de capacités furtives, le radar a été amélioré et la cellule a été allégée. ] et le Japon se sont déjà montrés intéressés.

Cependant, ce chasseur complexe nécessite le développement d’un appareil complémentaire de plus petites dimension, capable de s’opposer aux YF-16 ou YF-17, tout en remplaçant efficacement les MiG-21, MiG-23, Su-7 et Su-17. En 1971, sur recommandation du bureau d’étude Mikoyan-Gourevitch, les VVS soviétiques lancent le programme LFI (Logkii Frontovoi Istrebiyel) afin de se procurer un appareil léger tout en étant extrêmement manœuvrant, capable d’opérer à partir de terrains peu aménagés. Sa tâche principale consiste à la défense aérienne des premières lignes de front, avec des capacités air-sol limitées. Cet emploi essentiellement tactique explique la rusticité et la faible autonomie des premières versions, vol en Mirage d’ailleurs non-ravitaillables en vol. Il est alors prévu que le LFI doit composer les 2/3 de la future flotte de chasse (le PFI – le Su-27 – assumant le dernier tiers). Le programme aboutit finalement à l’Izdelye 9, baptisé MiG-29. Les ingénieurs de MiG, menés par Mikhaïl Waldenburg, suivent les recommandations du TsaGi, dont les données aérodynamiques ont déjà servi au Flanker. Cela explique en partie pourquoi le MiG-29 peut sembler être une réduction du Su-27 : larges apex, 2 dérives, 2 conduits d’air proéminents pour 2 réacteurs. Londres et Berlin ont bien fait valoir qu’ils pouvaient remettre une nouvelle offre plus basse pour contrer celle des Français, mais c’est peine perdue. C’est très précisément le message que fait passer ce vendredi le Times of India, alors même que les Indiens affirment avoir appliqué des règles de totale transparence dans la détermination du mieux-disant. Le journal Sunday Telegraph expliquait dimanche dernier que les Britanniques ne doivent imputer la défaite de l’Eurofighter Typhoon à personne d’autre qu’à eux-mêmes. Chez Dassault, on se refuse à tout commentaire. 126 Rafale, ou plutôt 200 ? On sait que les 126 Rafale dont elle va commencer à négocier l’achat pourraient être complétés par 74 autres exemplaires, ce qui porterait la commande totale à 200 avions. De plus, l’Inde a passé commande de 272 avions russes Sukhoi SU-30, dont la version Su-30MKI est capable de porter l’énorme missile air-mer BrahMos et sans doute des bombes nucléaires. On sait aussi que l’Inde possède des Mirage 2000, dont la modernisation par l’industrie française vient d’être décidée, et qu’elle a développé avec l’aide américaine son LCA Tejas, un petit chasseur multirôle qu’elle prévoit d’acquérir à 260 exemplaires.

Tout comme le Su-27, le Su-33 est un intercepteur performant ainsi qu’un excellent chasseur en combat rapproché. Son pilote approche les cibles de haut en utilisant au maximum les informations fournies par les AWACS et les stations radar au sol. A l’aide de ses excellents capteurs infrarouges, il peut attaquer furtivement les appareils ennemis et tirer ses R-27ET à une portée pouvant excéder les 100 km ! A pleine charge, le Su-33 est un avion pataud : Il est lourd et délicat à manoeuvrer. Dans une telle configuration, son pilote évite donc toute altercation nécessitant des manoeuvres serrées. Lorsque le combat tournoyant devient inévitable, il n’hésite pas à se délester de son important armement air-sol pour retrouver une maniabilité comparable à celle du Su-27. Disposant d’une autonomie bien supérieure à celle du MiG-29 et pouvant être ravitaillé en vol, le Su-33 peut pénétrer profondément derrière les lignes ennemies afin de neutraliser des pistes et installations clés. Assistés par des appareils anti-radar tel que le Su-25T, les Su-33 se faufileront jusqu’à la cible pour délivrer leur charge offensive avant de disparaître aussi vite que l’éclair. Le Su-33 est également capable d’emporter le missile anti-navire Kh-41 pour partir à l’assaut d’une flotte ennemie. Afin de maximiser les chances de réussite d’une telle attaque, il est fréquent d’attaquer à plusieurs. Car un croiseur moderne réussira probablement à contrer quelques missiles à l’aide de ses tourelles automatiques et missiles anti-missiles ! Dans la réalité, les Su-33 ne sont cependant pas utilisés pour attaquer les navires.

Consultez notre page d’accueil pour en savoir plus sur vol en L39.

Faire un vol en avion de chasse à Paris

Entrez dans le monde des pilotes de chasse en effectuant une journée en immersion. Le matin, suivez une formation sur le vol en avion de chasse, la dynamique de vol, les facteurs de charges, la sécurité. Puis passez à la pratique en effectuant un vol en avion de chasse à Paris sur L39 Albatros. Décollez de Pontoise, dans l’Ouest parisien, et effectuez un vol en avion de chasse unique alliant vol découverte et sensations fortes en évolutions. Tonneaux, loops, vol à basse altitude, ressentez les émotions des pilotes de chasse.

Détail de votre programme: Matinée de formation + vol l’après-midi

Début de matinéee accueil café croissant, pain au chocolat
Début de la formation avec introduction sur différents thèmes, notamment le principe et fonctionnement d’un turboréacteur, l’étude simplifiée de la mécanique du vol (pourquoi et comment l’avion vole ), l’étude du facteur de charge et enfin l’explication du fonctionnement d’un siège éjectable avec l’installation de chaque passager sur un siège fictif pour manipuler le harnais ainsi que les procédures et la position d’éjection.
Révision des notions abordées durant le stage autour du L39 et installation à bord.
Déjeuner buffet
Formation jusqu’à 6 personnes maximum.

Début d’après-midi – vol en avion de chasse L-39*

Briefing sur le vol, plan de vol, sécurité à bord, instruments du cockpit et manœuvres d’urgence.
Briefing sur le maniement du siège éjectable.
Enfilez la combinaison de vol et le casque, puis préparez vous à la plus unique des expériences.
Temps de vol de 30mn
Débriefing après le vol.
Le vol est enregistré sur vidéo depuis le cockpit afin d’immortaliser ce moment exceptionnel.

Les pilotes : hautement entraînés et qualifiés, avec plusieurs années d’expérience de vols. L’un des pilotes est passé par la Patrouille de France. Vous êtes en communication constante avec le pilote, qui vole en fonction de votre tolérance aux G.

Avion de chasse : L39 Albatros
Le L-39 Albatros est un avion d’entraînement militaire construit par la firme tchécoslovaque Aero Vodochody, qui a succédé à l’Aero L-29 Delfin comme avion standard d’entraînement des forces du Pacte de Varsovie. Si la fin de l’Union Soviétique fit chuter de plus de 80% les ventes de cet appareil, avec ses dérivés L-59 et L-139, il restait début 2006 l’avion d’entraînement à réaction le plus répandu dans le monde. C’est aussi devenu un warbird très apprécié.

Pour en savoir plus, allez sur le site de réservation de ce vol en L39 Paris.

Voler en patrouille d’avion de chasse

Effectuez un vol en avion de chasse L39 avec la Patrouille Breitling depuis Dijon en Bourgogne. Glissez-vous dans la peau d’un pilote de chasse lors d’un vol en formation spectaculaire jusqu’à 7 avions. Ressentez les sensations extrêmes de la voltige aérienne en formation sur jet L39. Ce baptême en avion de chasse est unique au monde. Vivez une expérience riche en émotions lors de ce vol en avion de chasse L39 avec la patrouille Breitling à Dijon

Plongez dans l’univers des pilotes de chasse. Ce vol en L39 s’effectue en patrouille jusqu’à 7 avions. Unique !

Déroulé :

Vers 9h Rendez-vous à l’aéroport de Dijon-Bourgogne
Accueil au bar des pilotes et rencontre avec l’équipe technique et avec les pilotes de la patrouille Breitling.
Habillage avec votre combinaison de vol et casque.
Visionnage d’une vidéo concernant les consignes de sécurité.
Briefing du baptême en avion de chasse L39 au sol.
Installation dans le cockpit derrière votre pilote avec lequel vous êtes en contact radio permanent.
Décollage en patrouille serrée jusqu’à la zone d’évolution.
Accélération à 600 km/h suivie de figures de voltige, changements de formations, barriques et boucles.
Vivez une expérience hors du commun à bord des avions de chasse L39 avec la célèbre patrouille Breitling. Le vol dure 30 mns du départ parking au retour parking.
Atterrissage, débriefing et partage d’expériences.
Puis déjeuner en équipage.
Ce baptême en avion de chasse L39 avec la patrouille Breitling est filmé, vous repartirez donc avec la vidéo de votre vol ainsi que la combinaison.

Les Pilotes de la patrouille Breitling
Les pilotes sont tous des professionnels très expérimentés issus pour la plupart de l’aviation de chasse française, voire de la Patrouille de France. Certains comptent à leur actif plus de 11 500 heures de vol de voltige en formation.

Avion de chasse : L39
Les vols sont réalisés sur L39C, avion d’entraînement militaire fabriqué en République Tchèque. Ils sont utilisés pour certaines missions d’attaque au sol conjointement à la formation des pilotes de chasse dans plusieurs pays du monde.
Performance et fiabilité sont les atouts majeurs de ce L39, qui est l’avion de chasse parfait pour embarquer parmi la patrouille et vivre une expérience unique.

Pour en savoir plus, suivez le lien vers le site de réservation du vol en L39 avec la patrouille Breitling.

Avec les Blue Angels

Je me suis retrouvé au cours du week-end assis avec mon fils et regardant un programme sur l’US Navy et l’escadron de vol « Blue Angels ». Avions de chasse à réaction, volant à quelques pieds les uns des autres en formation une minute, puis à l’envers à quelques pieds du sol le lendemain. Les pilotes volent droit l’un vers l’autre, à grande vitesse puis au dernier moment, se retirant juste. Incroyable! Lorsque nous avons regardé les images, il est devenu évident que tout ce qui est nécessaire pour un travail d’équipe efficace était évident dans tout ce que font ces pilotes et leur escadron. Mon fils, quoique très intéressé, ne pouvait pas vraiment comprendre l’importance ou l’ampleur de ce travail d’équipe. Maintenant, cette discussion s’est avérée très opportune. Comme ce n’était que ce jour-là, lui et ses camarades avaient pratiqué une performance musicale à l’école. Pendant la répétition, il était devenu assez évident qu’il y avait sentiments mitigés avec dans le groupe quant à la façon dont ils devraient obtenir chaque chanson avant de passer à la suivante. Alors que nous étions assis là à regarder les « Blue Angels » faire leur travail et continuer notre discussion sur ce qui s’était passé ce jour-là à la répétition du groupe. Je lui ai posé cette question; « Si vous les gars ne pratique pas bien ou assez souvent et aller à l’école de performance musicale sous préparé ce qui se passe? » Sa réponse était quelque chose comme: «Nous soit flirter et le faire correctement le jour ou nous sommes assez mauvais et nous sommes embarrassés? » « A quel point cela serait-il mauvais? » « Eh bien ce n’est pas quelque chose que nous voulons arriver. » Et c’est exactement ce que je voulais dire, personne ne veut jamais échouer, personne ne veut être gêné par leur performance. Mais la signification de ce que vous poursuivez est-elle suffisante pour que vous fassiez les choses qui sont requises pour que vous n’échouez pas ou ne soyez pas gêné. Pendant que notre discussion se poursuivait, je lui ai fait remarquer que si le groupe ne s’entraînait pas assez, ne travaillait pas assez ensemble, ne communiquait pas assez bien, et que les normes que vous vous établissez lorsque vous répétez ne sont pas assez élevées, puis que va-t-il arriver le jour de la performance? Fondamentalement résumé ma réponse de fils était « Nous ne jouons pas bien, nous sommes embarrassés et devenons le poids de beaucoup un empannage ou une blague de l’école. » Pas si mal que je suppose, mais quand vous avez 15 ans ce n’est certainement pas quelque chose que vous voulez arriver. Je lui ai alors demandé de réfléchir à cela. Tout à coup, lui et ses amis ne sont pas dans un groupe, mais dans les « Blue Angels ». Ils adoptent la même attitude qu’ils ont avec leurs répétitions musicales dans le cockpit d’un de ces avions de combat, puis dans le ciel alors qu’ils suivent leurs routines d’entraînement. Qu’est-ce qui se passe « , je demande? » Que voulez-vous dire « il répond. « Pensez à l’attitude des groupes pour faire les choses correctement en répétition et ce qui se passerait si vous preniez cette attitude pour les exercices et les séances d’entraînement et pour montrer les jours des Blue Angels », je demande. « Il y a de fortes chances pour que nous tombions l’un sur l’autre ou dans le sol, mais c’est complètement différent », plaide-t-il. Est-ce? « Nous sommes un groupe d’écoliers qui jouent dans un groupe musical à l’école, comment cela se compare-t-il à ce que font les » Blue Angels « ? Maintenant, nous arrivons à l’endroit où je veux qu’il soit. Comme dans certains cas, il n’y a pas de comparaison entre la bande et les «Blue Angels» mais dans d’autres cas, il y a beaucoup de similitudes. C’est la même chose pour toutes les équipes ou groupes de personnes travaillant vers un résultat commun. Le succès final que vous obtiendrez sera déterminé par l’importance du résultat que vous essayez d’atteindre dans l’esprit de ceux qui le poursuivent et quelles sont les ramifications du non-achèvement de ce succès? Si vous n’obtenez pas le résultat escompté et que vous pouvez partir en sachant que vous avez fait tout ce qui était possible pour réaliser ce que vous poursuiviez, alors vous pourriez être OK, selon les ramifications d’autres manières de ce manque de réussite. Ensuite, dans d’autres cas tels que les «Blue Angels», l’échec n’est pas une option car les conséquences de l’échec sont énormes. Je ne connais pas les « Blue Angels » ou toute personne qui leur est associée, mais je prendrais le risque de dire que leur motivation n’est pas la peur de l’échec mais plutôt le fait qu’ils voudraient que leurs performances soient le reflet du temps. , des efforts et des connaissances qui ont duré des heures et des heures de pratique et, plus important encore, un véritable reflet de ce que sont les Blue Angels et ce qu’ils représentent. Alors où es-tu ou ton équipe? Faites-vous partie d’un groupe qui est désireux d’atteindre les résultats que vous poursuivez, mais pas au point où cela signifie assez pour vous motiver à faire ce qui doit être fait pour essayer d’assurer que les résultats souhaités seront atteints? Source : vol en avion de chasse.

avion de chasse

Ultraperformance du Rafale

Dans son duel à distance avec le tout nouveau F-35 américain de Lockheed Martin lors du programme de démonstration du Bourget, le Rafale n’avait pas à rougir de ses performances. L’avion tricolore, qui a effectué son premier vol en 1986, s’impose toujours comme l’un des avions de combat au meilleur niveau mondial. Comment expliquer ce paradoxe ? « L’architecture du système d’arme du Rafale est par nature évolutive. Régulièrement, nous apportons des évolutions sur de nombreux systèmes et fonctionnalités de l’avion au premier rang desquels les capteurs comme le radar à antenne active ou les armements », explique l’adjoint au programme Rafale de la Direction générale de l’armement, présent au salon du Bourget. Depuis ses débuts, l’avion de Dassault Aviation a été modernisé par étapes, suivant différents standards selon le jargon aéronautique militaire. Il se prépare ainsi à bénéficier d’une nouvelle modernisation qui répond au standard F3R, en développement depuis 2014. Cette mise à jour repose principalement sur l’intégration de deux nouveaux équipements. D’une part, le nouveau missile air-air de longue portée de MBDA, le Meteor. Ce missile est capable d’atteindre une cible à plus de 200 kilomètres de distance. D’autres appareils de combat en sont déjà équipés comme le Grippen suédois ou le Typhoon du consortium Eurofighter. Toutefois, selon la DGA, le Rafale sera le seul à en tirer la pleine capacité. Pourquoi ? Car il est le seul avion de combat européen à disposer d’un radar de dernière génération, dit à antennes actives, 30% plus performant que les radars classiques. Il est ainsi capable de détecter au plus loin les cibles, jusqu’à plus de 100 Km. La combinaison du missile longue distance et du radar permet au Rafale de bénéficier d’une capacité d’interception sans équivalent selon la DGA. D’autre part, le Rafale sera équipé d’une nacelle de désignation laser d’objectifs au sol, le pod Talios qui va renforcer ses capacités d’attaque au sol. L’équipement fonctionne comme une caméra capable de prendre et de transmettre des photos et des vidéos à longue distance avec une grande résolution. Ces images sont directement visualisables par le pilote depuis le cockpit. La qualité est telle qu’on sait distinguer sur les images si un homme est armé ou non. « Cela va permettre au pilote de gagner en distance d’engagement, d’identification des cibles et de prise de décision en temps réel. Cela réduira également les risques de dommages collatéraux », explique l’expert de la DGA. Son imagerie, opérant à la fois dans les modes infra-rouge et visible, a été testée sur différents type d’environnement (urbain, rural, maritime, montagnard) et permet également de suivre des cibles mobiles. Ce pod a été conçu pour avoir un encombrement similaire à l’équipement de la génération précédente afin de faciliter son intégration sous l’aile de l’avion.

Vol en avion de chasse sur Hawker Hunter

Le Hawker Hunter est un avion de chasse incroyable, et vous pouvez voler sur cet avion dans l’un des meilleurs environnements, les Alpes suisses. Le chasseur a volé pour la 1ère fois en 1951, mais l’avion a été largement utilisé jusque dans les années 1990. Les raisons de ce succès durable sont assez simples: un avion de chasse très bon, rapide, facile à piloter, et maniable. Un des avantages du Hawker Hunter est que le pilote et son co-pilote sont assis à côté de l’autre, permettant une facilité de communication en vol.

hawker-hunter-avion-de-chassePlus de 2700 heures ont été nécessaires pour rénover le Hawker Hunter sur lequel vous pouvez voler dans les Alpes suisses. Et chaque vol nécessite 40 heures de travail sur l’avion de chasse. Les vols ont lieu sur l’aérodrome militaire de Payerne et vous passerez une journée entière avec des gens vraiment passionnés par le chasseur et l’aviation. Vous serez accueilli à l’aérodrome, puis suivrez un briefing avec les autres personnes qui effectueront un vol le jour même. Ensuite, vous suivez un briefing personnalisé avec votre pilote, pendant lequel vous discuterez de la sécurité et des instruments, ainsi que le plan de vol. Puis vous vous envolez pour une expérience incroyable: une promenade en avion de chasse dans l’étonnant Hawker Hunter.

Voir Vol en avion de chasse pour des informations supplémentaires. Mais attention, il ya très peu de dates durant l’année et il ya une liste d’attente. Donc faire preuve de patience, mais cela vaut vraiment la peine.

Vol en avion de chasse L39 Albatros à Paris

Faites un vol en avion de chasse à Paris sur L39 Albatros. Décollez de Pontoise, dans l’Ouest parisien, et effectuez un vol en avion de chasse unique alliant vol découverte et sensations fortes en évolutions. Manoeuvres acrobatiques, vol à basse altitude, ressentez les émotions des pilotes de chasse. Vous serez accueilli par une équipe de passionnés comprenant l’un des pilotes de la Patrouille de France. Sensations garanties.

Votre vol est filmé de l’intérieur pour conserver et partager votre expérience de vol en avion de chasse.

l39-paris Déroulé de l’expérience: vol en avion de chasse L39 Albatros à Paris

Rencontre avec le pilote à l’aéroport de Pontoise.
Briefing sur le vol, plan de vol, sécurité à bord, instruments du cockpit et manœuvres d’urgence.
Briefing sur le maniement du siège éjectable.
Enfilez la combinaison de vol et le casque, puis préparez vous à la plus unique des expériences.
Temps de vol de 30mn ou 1 heure au choix
Débriefing après le vol.
Verre de l’amitié pour célébrer vos premiers pas de pilote de chasse (si vous avez encore des forces pour lever votre verre…) et remise d’un diplôme et d’un insigne pour commémorer ce grand moment.
Le vol est enregistré sur vidéo depuis le cockpit afin d’immortaliser ce moment exceptionnel.
Les pilotes : hautement entraînés et qualifiés, avec plusieurs années d’expérience de vols.

Lieu et accès :

Pontoise, à l’Ouest de Paris

Participants et invités :

Deux à trois personnes peuvent vous accompagner sur la base, mais vous êtes bien entendu le seul à voler.

Conditions et restrictions du vol en avion de chasse sur L39 Albatros à Paris

Ne pas souffrir de problèmes cardiaques
Ne pas souffrir de problèmes neurologiques
Un certificat médical d’aptitude à la pratique d’un sport aérien vous sera demandé.
Avoir plus de 16 ans
Ne pas mesurer plus de 1,90m, ne pas peser moins de 50kg, et pas plus de 105kg

Météo :

Cette expérience se déroule dans presque toutes les conditions météo. Le report de cette prestation à une date ultérieure pour cause de mauvaises conditions météo est possible.

Dates :

Toute l’année, à partir de Juin 2010.

Prix :

2000 Euros TTC
Le prix comprend pour 1 personne:
30mn de vol en L39 Albatros, le kérozène et la vidéo

+ d’infos sur vol en L39 Paris

Pour en savoir, allez sur vol en avion de chasse

Faites un vol en avion de chasse – en Fouga Magister

Montez à bord du Fouga Magister, ex avion de la patrouille de France et expérimentez jusqu’à 5 G en vol horizontal, oblique, ou vertical. Regardez le sol défiler sous votre aile à toute vitesse et à basse altitude… reprenez votre souffle… et piquez vers le ciel pour redescendre en looping.

fouga

Déroulé de l’expérience : vol en avion de chasse (1/2 journée)
Rencontre avec le pilote à l’aéroport.
Briefing sur le vol, plan de vol, sécurité à bord, instruments du cockpit et manœuvres d’urgence.
Enfilez la combinaison de vol et le casque, puis préparez vous à la plus unique des expériences.
Temps de vol de 30 minutes. Selon votre aptitude, le pilote vous laissera tenir le manche.
Débriefing après le vol.
Verre de l’amitié pour célébrer vos premiers pas de pilote de chasse (si vous avez encore des forces pour lever votre verre…) et remise d’un diplôme et d’un insigne pour commémorer ce grand moment.

Le vol est enregistré sur vidéo depuis le cockpit afin d’immortaliser ce moment exceptionnel.

Pour visualiser nos vidéos, visitez notre site dédié www.flyajetfighter.com

Les pilotes : hautement entraînés et qualifiés, avec plusieurs années d’expérience dans l’Armée de l’Air française.

Avion : Fouga Magister. L’appareil est maintenu en accord strict avec la réglementation en vigueur.

Participants et invités :
Vous êtes seul à bord avec le pilote. Une à deux personnes peut vous accompagner.

Conditions et restrictions :
Aucune expérience de vol n’est requise pour réaliser ce vol en avion de chasse.
Vous ne devez pas souffrir de problèmes de cœur ou neurologiques.
Il est conseillé de ne pas boire d’alcool la veille du vol et d’être bien reposé.
Il est nécessaire d’être âgé de plus de 15 ans.
Vous devez mesurer moins de 2 mètres.
Cette expérience se déroule dans des conditions météo favorables. Une confirmation du vol vous sera donnée quelques jours avant le décollage. Le report de cette prestation à une date ultérieure pour cause de mauvaises conditions météo est rare.

Dates :
Cette prestation est disponible toute l’année.

Lieu :
Beauvais, Picardie, France.

Suivez le lien pour réserver votre vol en avion de chasse sur Fouga Magister.