Le début prévu de l’A220 prend enfin son envol

Le 7 février 2019, diamond aviator Delta a pris son tout nouveau A220-100 dans les airs pour la toute première fois. L’introduction du nouveau type d’avion dans sa flotte a, bien sûr, maintenant pris son élan pour la compagnie aérienne américaine. Mais le fait que cet accord – la commande A220 de Delta – avait déjà déclenché une guerre commerciale entre les constructeurs d’avions nord-américains Boeing et Bombardier, rend l’événement encore plus significatif.
Le vol 744 a décollé de l’aéroport de New York LaGuardia (LGA) dans les premières heures du matin, marquant les débuts officiels de l’A220-100 à la pointe de la technologie, Delta a fièrement annoncé le jour. La compagnie aérienne est non seulement l’heureux propriétaire de l’avion, mais aussi son plus gros client dans le monde (basé sur le carnet de commandes d’Airbus au 31 décembre 2018).
C’est également la première compagnie aérienne aux États-Unis à prendre livraison de l’A220, après son déploiement du hangar de peinture dans la livrée signature de Delta sur la chaîne d’assemblage final de l’A220 à Mirabel, Québec (Canada), le constructeur d’avions européen a annoncé en septembre 2018. Ayant récemment secoué et élargi sa commande initiale, Delta s’attend maintenant à avoir à terme 90 A220 des deux variantes disponibles dans sa flotte.

Appartenant maintenant à Airbus, l’avion avait un fabricant et un nom différents lorsque le transporteur américain lui a commandé pour la première fois en 2016. Delta a passé une commande de 5,6 milliards de dollars (au prix catalogue) pour 75 Bombardier SC100 à peu près au même moment où il a annulé une autre commande d’avion de Boeing. , déclenchant une guerre juridique et une bataille tarifaire entre les deux planificateurs.
Boeing a accusé le gouvernement canadien de subventionner illégalement le programme C Series et a lancé un différend commercial contre Bombardier en 2017 – soulignant l’accord de Delta. Par conséquent, le gouvernement américain a imposé des droits commerciaux de 300% sur les avions de la série C, mais la décision a finalement été annulée en 2018.

Be Sociable, Share!